Menu
Vous êtes ici : Accueil > Actualités > Asseoir bébé avant qu'il arrive à le faire seul, une fausse bonne idée

Asseoir bébé avant qu'il arrive à le faire seul, une fausse bonne idée

Le 02 janvier 2021
Asseoir bébé avant qu'il arrive à le faire seul, une fausse bonne idée
Voici quelques explications sur le "pourquoi ne pas asseoir mon bébé trop tôt ?". Il y a une différence entre tenir assis et pouvoir s'asseoir tout seul. Laissez votre enfant évoluer à son rythme afin qu'il puisse suivre les différentes étapes motrices.

Tous les parents voudraient que leur bébé s'assoie, marche ou parle le plus rapidement possible et les encourage dans cette direction mais parfois ils précipitent un peu trop cette attente et favorisent trop rapidement la verticalisation de leur bébé.

Pourquoi il ne faut pas asseoir trop vite son bébé s'il ne sait pas le faire tout seul ?

Asseoir un bébé trop tôt peut entraver le bon déroulement de l'apprentissage des différentes étapes de développement de la motricité de votre bébé. En effet, pour arriver à marcher, votre enfant doit passer par différentes étapes qui sont : 

  • Rouler du dos au ventre
  • Rouler du ventre au dos
  • Ramper en arrière
  • Ramper en avant
  • Marcher à 4 pattes
  • Apprendre la position semi-assise

Que risque mon bébé s'il est mis en position assise trop tôt ?

Si on aide bébé à s'asseoir c'est qu'il n'est pas prêt à le faire seul ce qui signifie que sa musculature n'est pas suffisante pour se maintenir bien stable assis. 

Si bébé est mis assis alors qu'il ne sait pas sortir de cette position il peut avoir peur de tomber et donc se figer, ne plus jouer et rester immobile. Il ne voudra pas se déplacer ou apprendra à se déplacer sur les fesses par exemple. 

S'il est assis précocement il ne suivra pas les étapes de développement moteur et donc ne saura pas forcément se déplacer en sécurité et l'apprentissage de la marche pourra être ralentie. 

Votre bébé a un soucis de développement moteur, n'hésitez pas à consulter un ostéopathe spécialisé dans la pédiatrie afin de vérifier qu'il n'y ait pas de blocage pouvant entrainer une moins bonne mobilité. 

Votre ostéopathe, Magalie Quinti est spécialisée en pédiatrie.